Heugebaert Couvreur 91

La tuile à emboîtement

 

Son histoire 

La tuile à emboîtement est un matériau de couverture de toit inventé par Xavier Gilardoni au milieu du XIXe siècle. Avec son frère, il crée quelques années plus tard la tuile à double emboîtement qui est récompensée et présentée à de multiples reprises lors des Expositions universelles de Paris et de Londres.

Afin d’assurer une fabrication plus précise ainsi qu’un meilleur rendement, les frères Gilardoni mettent en place un système de confection à la chaîne par des machines. Dès lors, la tuile à emboîtement est également appelée "tuile mécanique". 

Ses atouts et ses points faibles 

Offrant une excellente étanchéité grâce à son système de chevauchement (emboîtement simple, double ou triple), ce mode de couverture en terre cuite présente de nombreux autres avantages comme son dispositif de fixation simplifié, son faible coût, sa capacité à faciliter l’écoulement des eaux de pluie et l’allègement considérable du poids supporté par la charpente du fait de sa légèreté et d’un nombre réduit de tuiles nécessaire à la réalisation de la toiture. 

Ainsi, le coût de la main-d’oeuvre est significativement diminué grâce au temps gagné lors de la pose par le couvreur professionnel

Même si la tuile à emboîtement est très avantageuse par de nombreux aspects, son principal inconvénient est une isolation acoustique moins efficace que d’autres modèles de tuiles. 

Ses caractéristiques 

Auparavant jugée moins esthétique que d’autres tuiles en terre cuite, elle existe désormais dans diverses sortes de designs, de formes et de couleurs s’accordant ainsi à tous les styles de construction. Pour cette raison, et pour tous les avantages énoncés plus haut, la tuile à emboîtement est l’une des plus fréquemment utilisées par les couvreurs de toute la France

Plate, galbée, à relief, son aspect varie essentiellement en fonction de sa catégorie (grand moule ou petit moule). Cette diversité de formats lui vaut d’être appréciée dans n’importe quelle région. Elle trouve sa place du Nord au Sud, aussi bien sur des bâtiments contemporains que sur des constructions plus anciennes ou traditionnelles. 

En résumé, la tuile à emboîtement en terre cuite est un choix de couverture de toit intéressant d’un point de vue économique, technique et esthétique grâce son adaptabilité et sa simplicité d’utilisation. 

à voir également :

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot dqpcb ?